Posted by: chaterton | July 26, 2010

>ल इन्कुरी

N° 557

DE LA RECHERCHE DU BONHEUR….

Les philosophes font de la modulation de fréquence
comme Monsieur Jourdain faisait de la prose
Des vérités pesantes à la vitesse du son
mais certainement pas celle de la lumière
Aux laborieux tricotages des évidences
Ils ont cru pouvoir affirmer par exemple
que l’homme recherchait avant tout son bonheur
Tiens donc !
Mais alors qu’est ce qu’on attend pour être heureux
leur a répondu le chanteur
et puisque je suis en veine de citations
« – tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé
phrase que j’ai imprudemment attribué à Pascal
Du temps où j’étais moi aussi comme ces philosophes
aussi inconscient de mon ignorance
qu’insouciant dans mon arrogance

L’ennui c’est que le bonheur ne se partage pas comme le pain
C’est la fortune et la gloire pour les uns
le pouvoir et le sexe pour d’autres
la sagesse et le travail pour les sans parti
Après 40 années de vie active
et quelques vingt ans de reflexions décousues
au fil noir du temps j’ignore encore
ce qui fait l’importance d’une chose
Quant à mesurer les conséquences de mes actes
….

Mais revenons au sujet propre de cette discussion
Une fois n’est pas coutume , je sacrifie
au rite de l’actualité , j’en prends à témoin
les lectrices fidèles de cette page

Parti des USA au début du 20 ème siècle
le premier Mai arrive en Chine au début du 21 ème

Le Kamarade Karl s’ est bien vengé sur la société
de l’affront que lui a infligé un dirigeant d’une autre société -(*)
le résultat ?

d’une ville en etat de décomposition avancé
a cause de l’appétit des syndicats ouvriers

A une capitale de l’orient qui scintille de tous ses feux
grâce à la sueur des esclaves du communisme

la boucle est bouclée , comme disent
les étourdis ,qui ont enfoui dans leur mémoire courte
la vérité éternelle du cycle

Pendant ce temps , les humains ,
las de traquer un bonheur insaisissable s’initient

Au bonheur de la recherche
M.A.J 1 / 05
________________________________________________________________
(*) Un historien – ces gens qui poussent l’amour de la science
jusqu’à violer sans vergogne l’intimité des morts
__________________________________
extrait : wवव.श्यन्द्प्रौद.hautetfort

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: