Posted by: chaterton | April 20, 2011

liberte de contraindre

REM

POST HAT LE 10/04/11

LIBERTE …..N°95;;;;OPINION …N° 151

on prétend qu’un vent de liberté souffle sur les pays arabes
hmmm… le jour où ces gens là s’affranchiront de l’islam
ils sauront- peut-être – ce que veut dire ce terme
j’ai dit recemment sur un post de ce blog ” malades de liberté”
en parlant des lybiens – je maintiens cette positon
même s’il me faut nuancer mon propos
j’ai de toutes façons l’habitude de la stupidite
comme un certain philosophe
lequel – soit dit en passant n’avait pas peur des mots
Puisqu’il affirmait en même temps
que ce qui le … » surprenait le plus chez les gens
c’était leurs objections stupides
mais que d’un autre , côté “le bon sens est la chose la mieux partagee… ”
Il y aurait beaucoup à dire sur la relativité de ces deux termes :
liberté et stupidité – opposées par le L.C. à ( contrainte – sagacité )
j’ai déjà dit ce que je pensais du second
comment ces deux notions se retrouvent-elles liées ?

****
Réponse :Mais a cause de la stupidité précisément
Prenons des exemples plutôt que de jongler avec des generalités
1- les syndicats se sont arc-boutés sur des discours ringards
pour la défense des “intérêts acquis « 
un discours dont ils ne veulent pas démordre
Qui croirait aujourd’hui à un intérêt « définitivement acquis »
dans un monde en perpétuel changement ?

2- fatigué de répeter des verites premières
à des jeunes mal élevés – les vieux ne changeront pas décidément
mais les jeunes non plus : après les générations coca-cola
mac-do ; Rock-n’roll blousons noirs et hippies
les i-phones et face book de nos jours
pensent , elles aussi pouvoir changer le monde
les générations se suivent et se ressemblent
Tout ça me fait penser aux perpétuels inventeurs du mouvement perpétuel
qui pointent régulièrement au concours lepine
en dépit des mises en garde , des media et des courants d’opinion
et tout le landernau de la science-metascience (3)

3- Le discours sur le pouvoir d’achat semble (*)
occuper définitivement le terrain mediatique
Mais un peu de patience : les gens finiront bien par se lasser
elles se sont bien lassées de la chrétienté et des “pater noster ”
et ignorant que Charybde et Scylla sont toujours au même endroit
elles ont cru que les “allah- ou – akbar ” arabo-islamiques
allaient les sauver corps et âmes du ronron judeo-chrétien

Pauvres gens stupides et déboussolées
sur ce point au moins les societes de l’occident
n’ont rien a apprendre aux ( et des ) societes d’orient
Mais reconnaissons que les temps se prêtent à la confusion
Chacun d’entre nous a ses moments d’égarement et de stupidité
ce qui ne veut nullement être une excuse globale

Je reprends le dernier ex:

Veux tu parier que si je visitais la salle de bains
du plus modeste des menages qui gémissent ainsi sur leur revenu – ou leur P.A
je pourrais virer la moitie des gadgets qui l’encombrent
sans que la vie du ménage concerné soit en rien affectée ?
ou tellement peu qu’il -elle- n’oserait même pas en parler

Veux tu que je passe maintenant à la cuisine ?
au sens figuré j’entends
– encore que j’aurais pu continuer ainsi la visite de mon ménage-témoin

Pourquoi se lamenter sur les malheurs
dans lesquels on se complait volontiers – d’ailleurs
Qui empêche les menagères et les clients de marchander ?
Chez l’epicier , le pharmacien et même au supermarché ?
N’est-ce pas là une manière simple de défendre son P.A

***
Nous sommes tellement conditionnés par notre vie d’esclaves
que les gestes ls plus simples semblent dépasser notre imagination
Qui donc aurait le culot de parler de liberté
sachant qu’il est esclave de sa carte de crédit , d’un opérateur internet …(1)
…de ses enfants , ses salariés -ou son patron –
de quelle liberté parle donc cet article «  stupide »
l’article 2 de la constitution ,sauf erreur ,qui stipule une égalité
et une liberté inconditionnelle de tous les citoyens
je ne vais pas encore assommer les lectrices avec mon L.C.
mais pourquoi éviter de se servir de ce que la nature
nous a appris d’une manière ou d’une autre
c-a-d en le mettant dans nos corps et notre sang
ou en nous indiquant le mode d’emploi – en filigrane
En appliquant la logique des couples
on montre que la base d’une nation
ou plus généralement d’une collectivité
ne peut pas être composée de trois concepts (2)
une base sociale stable doit au départ comporter 2 termes
et l’arrivée n’étant programmée par personne
elle peut croitre et multiplier sans limite durant son itinéraire
C’est seulement sur une base binaire
qu’une multiplication des critères est possibles
retour à notre exemple – et à notre (triste-joyeuse) condition :
les innombrables divisions binaires ( esclaves-seigneurs)
(caves – affranchis) ( loups – agneaux ) etc ..
montrent à l’évidence que le teme «  liberté »
n’a ni le même sens , ni le même attrait pour tous les membres d’une société
désignés quellequefois par I(S)
lorsque je m’oublie dans mes spéculations socio-eco-philo….bordeliques
à moins que les années et les gens et les institutions passant ,
elles ne soient devenues des rêveries utopico-deductives

***

Seule la sympathie – ou le respect dù aux morts
m’empêchent de traiter Karl Marx d’inconscient-stupide
combien n’a-t-il pas causé de torts à ses amis et ennemis
avec ce malheureux mot d’ « exploitation « 
Qui donc peut se targuer d’indépendance absolue
Et puisqu’on retourne içi à l’objet de cette publication
A quoi sert donc la liberté ?
Herr Karl était-il donc exploité par son chien , ses enfants
ou par la femme de l’ami de son ami Engels ?
Je mets quiconque au défi de distinguer
dans ce foutoir que sont devenues les sociétes complexes
les exploiteurs des exploités ,
ou même les seigneurs des (esclaves-seigneurs)

***
Nos besoins instinctifs ou induits
tout comme leurs opposés ; – les aptitudes
nous attachent aussi surement à la nature -mère
que la vie des êtres animés les attache à leurs corps
parler de liberté – en dehors d’un contexte – «  en général « 
reviendrait à dissocier la vie de son support dans ce monde -çi
Il y aurait tellement de parametres associés à la notion de liberté
que je renonce seulement à en faire une liste exhaustive
Qu’y aurait -il de commun par ex.
entre la liberté retrouvée d’un ex-détenu
la liberté du père de donner une fessée à son enfant – ou sa femme
les degrés de liberté des statistiques
les libertés que les scientifiques-philosophes
se permettent à l’égard de dieu (D) et la nature (N)
la liberté – résumee du couple en équilibre ( D – N)
la liberté d’opinion exprimée par le vote
supercherie enfin éventée par les citoyens-esclaves de leurs habitudes
et enfin – pour en finir avec cette discussion en quelque sorte
la liberté d’en finir avec cette vie
qui paraît-il n’est plus un tabou dans nos societes versatiles (3)

****

Dans une discussion ( x,y)
sous-entendu: lieu , participants et temps indeterminés
un physicien soi-disant quantique
disait : «  je n’arrive pas à comprendre
comment l’homme peut être libre ou/et determiné « 

j’ai bien failli lui dire : as tu essayé (esclave-indeterminé) ?
J’aurais pu lui dire aussi , à l’instar de Voltaire
et son fameux «  faites des perruques … »
– « fais donc dans le quantique …
et laisse les speculations philo….à ceux et celles
qui en ont fait profession ….( de foi ? ) « 
Ce chic des media d’entrainer les gens
sur des domaines où ils n’ont rien à faire
sinon ecouter, bien sûr

voici , par ex. un moyen de savoir si ta patience est sans limite

écouter sans broncher pérorer un orateur
sur un sujet que tu connais mieux que lui

*****

Mais à quoi bon s’entêter sur des formules
chacun sait que les ignorants ont la langue bien pendue
bien plus que ceux qui devraient parler
mais qui préfèrent se taire face à la stupide marée montante
en résumé ceux qui parlent de liberté
ne savent generalement pas de quoi ils parlent

…à suivre ( quand je te disais que ces discussions me fatiguent …)

M.A.J …10/04

***
1-

Concernant le premier point la question peut être réglée rondement :
Quad on croit encore aux intérêts acquis
on peut se dispenser du jeu économique dans son ensemble
car dans tous les jeux on doit être prêt à perdre
si on veut conserver ses chances de gain

le lien vers la liberte d'opinion

________________________________

NOTES ….M.A.J 20/04/ suite :
________________________________
(*) ou P.A. dans la suite

(1) et à ce propos je dois me rappeler la conclusion de cet article
pour éviter d’être moi-même esclave d’un blog
je dois arrêter içi les publications – ou au moins faire une pause –

(2) allusion est faite içi à la devise-slogan-publi-politique
« liberté – égalité – fraternité »
l’âne de Buridan pourrait en effet choisir entre 3 solutions
puisqu’il est incapable de le faire avec 2

(3) Le 2 ème point n’a pas trouvé la sortie
En relisant en effet , je me suis aperçu que je n’avais pas fini la phrase
bah ! « Publish and be damned … « disait Wellington alias Nosy 
________________________________

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: