l ennui ne meurt jamais

Rien de plus fascinant que cette caracteristique de l’espèce humaine ; elle se traduit souvent par l’ennui
lequel est lui-même un sentiment de trop-vide ou trop-plein

 

Voiçi un ex.criant de l’incohérence du soi-disant “progrès social”
A tout le moins d’une evolution anarchique de la recherche
<un plan directeur de physique sociale aurait
( par ex.)
déterminé des axes de recherche selon un objectif de “bonheur optimal “ en termes philosophiques
ou de welfare défini par des économistes
Controverse : comment fixer par avance une direction de recherche , puisque les découvertes sont souvent le fait du hasard
Exact / a ceci près que le “hasard” ressemble parfois à la chance , laquelle comme dit le sens commun ne sourit pas à n’importe qui , donc certainement pas au hasard
Et quel chercheur sérieux oserait nier que la contrainte se révèle “ sur la durée “ aussi – sinon pllus – payante que la liberté
Un autre argument – en fait le même vu sous un angle différent : un chercheur pourrait voir ses motivations – donc ses résultats – accrus avec l’argent . Quelle stupidité !

Quiconque cherche ainsi à se leurrer devrait commencer par voir l’inconsistence avec le § précédent
On ne joue pas içi à faire le malin ou travestir sa mauvaise foi
en stigmatisant MA stupidité
J’ai connu – le ciel soit loué – des vrais chercheurs qui n’imitaient pas les ânes : l’homme – contrairement à l’âne n’a pas besoin d’aiguillon – fut-il doré – pour avancer
Je reste persuadé que même dans le climat actuel de frenesie de l’innovation , même dans ce contexte de course hystérique après le fric , existent des theoriciens et ( peut-être aussi )
des ingenieurs assez sages pour renoncer aux fortunes des brevets : tout au plus exigeraient ils de vivre de leurs travail
: et nous savons tous que ces mêmes vrais chercheurs se contentent de si peu …
Pas étonnant : ils vivent dans un monde de rêve !
Je vois d’içi les ricanements “ pseudo-cyniques “ de la déesse Stupidité : grand bien vous fasse ! Dormez donc pendant qu’on compte not ‘ fric …
J’effleure en passant un immense débat ….
– qui achoppe sur ces notions fumeuses de salaire dû et de “mérite” ….
fadaises et foutaises , ah! si seulement Karl marx avait rencontré William Shakespeare ( 4 )

– qui m’aura permis permis un détour-retour vers l’ennui

Rien de tel qu’une passion – telle la recherche par ex. –
pour trucider l’ennui ….
Il ne se gêne pas pour tuer lui – a preuve les drogues dures ?..
Quand on aura mesuré les ravages et mêmes les crimes que cette maladie fait commettre ….

N° …726….. ENNUI

 

 
__________________________________’_
Relations ( F – A ) complexes et «  complexe

Physique étudie les relations entre les objets , les phénomènes
Psycho …. Idem ?…….. êtres vivants ( H – F ) …..oiseaux ?

N(D) suite de T continues …destinées à maintenir la stabilité et > < eternite> = equilibre de U(D)
Opérateurs font passer de T (S) à T’ ( temps )
______________________________________

Methode : alterner general / particulier …ex . et lois
Intrusion périodique du < CYCLE > à l’intérieur du cycle

A B A‘ BB‘ C…D….E…F C‘D……………A ( forme générale boucle )

SERIE < x(t) = sin ( t +1 – cos 2t )….+ sin t exp2 ( t2 ) > =
1..2…4.…1.…3…5…2.….8.…16.…..3.….9…15.…4.….32.…64.…5.…81.…125.…6… 128…256.…7

Litterale= 1 …pairs …1 impairs ….2 …. ( pairs x 2 ) …3.….(impairs ) au carré
/ cycle =….entiers « naturels « ….

 

–Montrer que les critères d’importance et l’incohérence de nos décisions
laquelle incohérence résulte elle-même de l’infirmité signalée çi-avant
( impossiblité intellectuelle à saisir un nombre illimité de points de vue
ou d’avantages /inconvénients d’une solution
sont liées : Si on ne sait pas relier une tâche domestique
à une oeuvre spirituelle ou artistique
on va relier la première à la terre –
comme on le ferait en electronique d’une tension nulle
et pour accomplir la seconde on se tournera vers le ciel
On oublie , ce faisant que cette mesure de l’importance des actes et pensées
n’est qu’une mesure de notre infirmité physiologique
je répète ; pour des êtres vivants sur un sphère lancée dans le vide
Il ne saurait y avoir de “haut” ni de bas
S’agissant de conventions sociales
on ne saura donc jamais – à moins d’une étude a posteriori
si on a brimé les “ gaucher” parcequ’ils étaient des “monstres
ou au contraire c’est la brimade qui en a fait des curiosités
Idem : les femmes – et aussi certains hommes dans les prisons par ex. –
ont ils des attaches domestiques parcequ’ils sont de catégories inférieures
Ou au contraire sont ils convaincus d’êtres inférieurs
parcequ’ils accomplissent des travaux domestiques ?
C’est plus ou moins la traduction dans un style laborieux
de la confusion dans nos esprits des termes “absolu “ et “relatif”

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: